equation ereputationOn me demande souvent ce qu’est une bonne e-reputation, comment savoir si les objectifs sont atteins.
En effet les différentes stratégies qui peuvent être misent en œuvre n’ont pas toutes les mêmes résultats. Soit vous pouvez occuper l’espace avec des pages neutre où juste un commentaire à été déposé par vous (ou un homonymes), Soit vous pouvez bénéficier d’une réputation offline (presse / conférences) ce qui permettra de récupérer des bonnes pages online, soit vous occuper l’espace avec une foule de page que vous maitrisez mais aux contenus parfois imparfaits. Je vais vous donner certaines bonnes pratiques pour occuper les 10, 20, 30 premiers résultats dans google, via des services online gratuits ou payant mais surtout une bonne dose de drogue maillage entre tout cela…

Prenons un exemple, oh pas n’importe lequel, un repéré dernièrement suite à une grosse communication assez médiatique : Un français décode l’algorythme de google et ses 300 paramètres … via Sir Raphaël Richard.

Voici les pages concernées de cette personne, résultats Google et quelques exemples (NB pas de liens volontairement je ne veux pas influencer…;-) :

  • http://www.google.fr/search?hl=fr&gbv=2&gl=US&sa=X&ei=rO-7TvKmFIT04QTfy7i4CA&ved=0CBgQBSgA&q=raphael+richard&spell=1&biw=1280&bih=825
  • http://www.raphaelrichard.fr/
  • http://www.raphael-richard.com/
  • http://www.raphael-richard.org/
  • http://www.raphael-richard.info/
  • http://www.gdecode.com/
  • etc.

Vous l’aurez constaté, une multitude de pages, toutes sous des noms de domaine et site différents avec des liens entre les site. On appelle ceci la Linkwheel.

C’est quoi une linkwheel ?

Voici quelques ressources d’experts vous présentant les bienfaits des Linkwheel :

Certains en ont même fait leur business : http://www.linkwheel.net/

Encore une fois il faut bien comprendre que Google n’indexe pas des sites mais des pages ! Plus vous produirez de pages plus vous pourrez occuper l’espace.

Que faire pour les noms de domaines ?

Et bien les protéger tout simplement, pensez juste à l’aide que ce sera pour vos enfants, votre famille. Allez du côté de chez www.ovh.com vous aurez des tarifs accessibles.

Favorisez des domaine de la forme :

  • nom.tld*
  • prenom-nom.tld
  • prenomnom.tld

*tld : extension du nom de domaine

Pour ma part j’ai favorisé nom.tld, ce qui me permet de faire nicolas.laustriat.com en sous-domaine et d’en faire bénéficier les membres de ma famille.

Maintenant, certain hébergeur vous propose un domaine gratuit (en sous domaine généralement) cela marche aussi, mais attention vous ne maitrisez pas l’avenir de ce domaine, donc ce n’est pas une stratégie pérenne.
Article sur le sujet :
http://www.pour-le-web.com/monetisation/pourquoi-eviter-les-nom-de-domaine-gratuits

Que faire pour les hébergement?

Et bien là par contre il y a du gratuit, voici quelques services (le chiffre 10 n’est pas pour rien), où vous pourrez déposer vos pages, CV etc.
Pour rappel pas de titre, contenu et url identiques …sinon cela ne sert à RIEN !

une belle liste ici aussi (à nettoyer) : http://orilla.net/liste.php

Quoi mettre comme design ?

Afin de simuler de réels sites différents outre, le contenu et les aspects titre, url etc., le design est aussi important. Chacun doit avoir son identité, son sujet. Voici 2 bonnes ressources pour des design html ou thèmes wordpress pour vos mini-site/CV.

Quoi mettre comme contenu?

Chaque page/site doit aussi avoir son axe éditorial, en voici quelques uns :

  • Votre CV (page Html + liens)
  • Vos Expertises (blog + liens)
  • Vos Hobbies (blog + liens)
  • Votre portfolio (blog photo + liens)
  • Vos coups de gueule (attention ne citez pas des marques mais des tendances)
  • Une page listant tout les articles positifs ou neutre vous concernant sur internet (html)
  • Une page listant toute vos pages maitrisées
  • Une page sur votre passé d’expatrié dans un pays une ville (html)
  • etc.

Les sujets ne manquent pas.

Bien sur faire des liens entre tout ces sites pour les mailler entre eux.
Les liens doivent être sur votre prénom NOM ou NOM
afin que Google réagisse à cette sémantique.

Que faire avec les réseaux sociaux ?

Voici à mon sens la liste de service français quasi-obligatoire que vous devez déposer, maitriser avant vos homonymes :

  • facebook.com
  • twitter.com
  • copainsdavant.linternaute.com
  • affinitiz.net
  • viadeo.com
  • linkedin.com
  • www.slideshare.net
  • about.me
  • monsieur-biographie.com
  • doyoubuzz.com

Ensuite le service Knowem.com vous permettra de déposer pour 99$ votre prénom-nom sur 150 réseaux sociaux. Idem sur ces réseaux dans la fiche descriptive mettez des liens vers vos sites maîtrisés créés plus haut.

Comment faire la promotion de votre réseaux de site ?

C’est simple comme une série de communiqué de presse. Avec en titre toujours votre « prénom Nom » et en contenu quelque chose lié au lancement de votre site et des liens vers vos site et profil sociaux.

Une liste de site de communiqué de presse est disponible

 D’autres plans éditoriaux?

oui pleins…;-) ne négligez surtout pas les fichiers PDF et les vidéos je vous dis que ça… dans des PDF on peut mettre plein de liens, j’en ai déjà trop dis.

OK et maintenant so what?

Maintenant que vous voyez vos pages apparaitre les une après les autres dans les résultats Google, que vous avez pu voir celle qui ce sont bien positionnées, il ne vous reste plus qu’a embellir et maintenir éditorialement celle au TOP10, et si elle n’y sont pas encore continuer ce petit jeu de maillage pour les pousser.

 

allez hop on fabrique du réseau, on link, hop hop hop !

Pour ceux qui ne le savent pas, malgré mes multiples prises de parole sur le sujet, j’officie actuellement mon activité de consultant indépendant via une société de portage salarial. Cela fait plusieurs mois que je souhaite donner une tribune à mon agence ACPI car il gère mon compte depuis 2006 et je leur suis grandement redevable sur l’accompagnement qu’ils m’apportent.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le portage salarial revoici une vidéo recadrant le concept, suivi d’une interview de Radhia Amirat de L’ACPI.

 

Qu’est ce que le portage salarial ?

Le portage salarial fait partie de ce que l’on appelle « les Nouvelles Formes d’Emploi ». C’est un mode d’organisation du travail qui diffère de l’emploi classique dans la mesure où c’est le salarié lui-même qui va chercher ses propres missions.

Ensuite cette personne fait appelle à une société de portage salarial qui va le salarier et s’occuper de toute sa charge administrative : élaboration des contrats de prestation, des factures, des contrats de travail, des déclarations et paiement des cotisations à tous les organismes collecteurs, de l’établissement des bulletins de paies, de prendre les assurances nécessaires en matière de responsabilité civile et professionnelle, ….

Mais pour moi, le rôle des sociétés de portage salarial ne devrait pas s’arrêter là. C’est pourquoi, à l’ACPI, nous développons un autre service qui est pour moi aussi important que le premier volet, il s’agit de l’accompagnement du salarié en portage salarial.  En effet, à tout moment, les personnes qui décident de se mettre en portage salarial, vont avoir besoin de nos conseils et de notre connaissance du statut de travailleur autonome. C’est le cas dès la première négociation d’une mission. Il n’est pas rare de voir les premières missions mal négociées, pas suffisamment explicites ou à des taux trop bas. C’est notre rôle d’informer et de former nos salariés à mieux négocier leurs missions. Mais c’est aussi à nous de les accompagner tout au long de notre collaboration vers une autonomie complète, que ce soit en portage ou vers une autre formule telle que la création d’entreprise par exemple. Pour cela, nous avons des relations très fréquentes et régulières avec nos salariés, nous mettons en place des entretiens annuels et leur proposons régulièrement des formations adaptées à leurs besoins.

Quelles sont les contraintes, les avantages ?
=> (sous-traitance, CRA, etc. )

Les contraintes pour les salariés sont faibles puisqu’ils n’ont que très peu d’administratif à leur charge. En effet, seul un compte rendu d’activité et une note de frais mensuel sont à produire. A l’ACPI, tout se fait en ligne, sur un espace personnel dédié.

Le principal inconvénient est également son principal avantage, le statut de salarié. Il est vrai que les charges (sociales + frais de gestion) représentent environ 50% du chiffre d’affaires HT. Mais nos salariés bénéficient ensuite de l’ensemble de la couverture sociale du régime général du salariat (assurance chômage incluse malgré quelques cas de refus d’indemnisation de la part du Pôle Emploi, mais la majorité de ces cas a été portée devant les tribunaux et ont tous – en ce qui concerne les entreprises du Sneps – obtenu gain de cause).

Les frais professionnels sont bien sur pris en compte, ce qui améliore la rémunération globale et baisse votre imposition.

Grâce au portage salarial,  le salarié porté peut également décider de faire appel à de la sous traitance dans la limite de 15% du montant facturé, de répondre à des appels d’offre avec d’autres portés, de profiter du réseau ou du référencement de l’ACPI pour entrer chez certains grands comptes internationaux..

Les entreprises, quant à elle, font depuis longtemps la différence entre un prestataire en portage salarial et un indépendant. En effet, la relation de portage est beaucoup plus sécurisante pour elles dans la mesure où il y a des contrats de prestation précis définissant les missions, des contrats de travail entre le salarié et la société de portage, ce qui évite qu’un lien de subordination se créer avec le client. Enfin, toutes les missions sont couvertes par une assurance responsabilité civile et professionnelle qui couvre le client en cas de faute, d’erreur ou de problème sur la mission.

Est-ce un statut adapté aux travailleurs indépendants (freelance) des nouvelles technologies (chef de projet, webmaster, graphiste etc.) ?

Tous ces métiers sont très bien représentés en portage salarial. En effet il n’ont pas la possibilité d’être aux AGESSA (réservé aux auteurs) et ils sont nombreux à avoir testé les « services » de la Maison des Artistes et à ne pas y avoir trouvé leur compte (pas de couverture sociale la 1ère année, difficultés à obtenir de l’information, tenue de sa propre comptabilité et déclaration de TVA, isolement, …).

Il faut ajouter que ce sont des personnes qui ne travaillent presque qu’exclusivement en mode projet, donc par mission. Le portage salarial est donc à la fois justifié et utile dans la mesure où il permet un gain de temps et d’organisation considérable, fort utile lorsque l’on jongle déjà avec plusieurs client et / ou projets en même temps.

La question « Capitale » : Combien gagne-t-on sur une facture HT?

Quelque soit la société de portage salarial que vous choisirez, il n’y a pas de secret, il faut couvrir l’ensemble des cotisations du statut de salarié. De ce fait vous percevrez, en salaire net, entre 47% et 55% de votre facturation HT.

Les variations s’expliquent par votre statut, cadre ou non cadre, le type de contrat CDD ou CDI, vos frais professionnels ou encore votre temps de travail par exemple.

Vous trouvez des outils de simulation de salaire en portage salarial sur notre site mais le mieux est de demander une simulation précise aux entreprises que vous identifierez.

 Quel avenir pour le portage salarial ?

On prévoit un développement important de ce mode de travail dans les années à venir. Non seulement parce ce secteur vient d’être réglementé (loi de juin 2008 et accord de branche de juin 2010) ce qui va permettre de régler définitivement les quelques incertitudes qui pesaient encore sur son développement. Mais aussi parce qu’il correspond à une double demande, une demande de flexibilité de la part des entreprises et une demande de sécurité de la part des personnes qui souhaitent lancer leur propre activité.

——————–

Voilà, j’espère que ceci vous donnera une autre vision pour lancer votre activité et créer votre portefeuille client tout en étant salarié et gérer vos horaires, vos frais, vos congés.

N’hésitez pas à me poser vos questions sur le portage salarial, en tant que salarié sous ce mode depuis 2006 je suis apte à vous guider…